Le millésime 2018 en Beaujolais

Après deux millésimes très hétérogènes en raison des calamités climatiques (grêle), 2018 est le millésime tant espéré par tous les vignerons, un millésime qui réunit qualité et quantité. Les conditions météorologiques de l’été ont été quasi-idéales.

La vigne en 2018

L’hiver très pluvieux (environ 450 mm de précipitations entre décembre et mars) a permis aux sols de stocker l’eau avant le débourrement, ce qui se révéla fort utile pour la suite. Mars finissant froid, il faut attendre les premiers jours d’avril et une remontée des températures pour que la vigne reprenne son activité. La plupart des vignes débourrent autour du 20 avril, avec une semaine de retard sur la moyenne des 20 dernières années. Les températures se maintiennent hautes jusqu’à fin Avril et la pousse est explosive, le retard au débourrement est déjà repris début mai.

Le mois de mai est globalement doux et peu humide, ce qui fait que la vigne pousse vite. Les premières fleurs apparaissent autour du 25 mai et la floraison se termine vite (6 jours en moyenne), dans les premiers jours de juin.

Tous les voyants sont au vert, le nombre de grappes par cep est élevé et la promesse d’un millésime généreux se dessine, sauf catastrophes climatiques… qui n’auront pas lieu.

La première quinzaine de juin apporte de la pluie en quantité, ce qui permet aux vignes de développer un beau feuillage et de tenir presque tout l’été, car il ne pleuvra quasiment plus entre le 12 juin et le 6 août ; grâce à l’arrêt des pluies mi-juin, il n’y a quasiment pas d’attaques de mildiou.

L’été est chaud et très ensoleillé ; les températures sont toutefois rarement caniculaires (un seul épisode de quelques jours entre le 2 et le 6 août). La pluie revient juste quand il le faut (30 mm entre le 7 et le 9 août),  pour apporter aux sols superficiels l’eau nécessaire à l’équilibre de la vigne et à la bonne maturation des baies.

Qualité de la vendange 2018

Les 20 derniers jours avant les vendanges sont beaux, chauds et secs, et logiquement marqués par une maturation rapide des raisins ; les teneurs en acide malique diminuent fortement, néanmoins, les teneurs en acide tartrique se maintiennent, permettant aux raisins de conserver un bon équilibre.

Sur notre secteur, les vendanges ont débuté début septembre. Il pleut très peu dans les 3 semaines de vendange et les températures restent chaudes, avec des maximales entre 24 et 32°, ce qui accélère la maturité des raisins et complique la fin des vendanges pour ramasser chaque parcelle en temps et en heure.

Ainsi, le millésime 2018 se caractérise par sa précocité, son volume généreux et la très belle qualité de ses raisins.

Les vins de 2018

La première qualité des vins cette année, c’est indéniablement le fruit. Les vins sont très expressifs, les parfums de fruit mûr enivrants séduisent au premier coup de nez.

NOUS CONTACTER

Héritiers Saint-Genys

1 place de l'Eglise - 21990 Chassagne-Montrachet - Côte d'Or - France

contact@saint-genys.fr 

03.80.24.72.63

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon

© 2020 par Les Héritiers Saint-Genys. Créé par TRYGR.io

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon