Notre histoire

Le domaine des Héritiers Saint-Genys a une approche artisanale pour offrir des grands vins de Bourgogne de qualité. Notre philosophie est basée sur l'attachement au terroir.

Les Héritiers Saint-Genys, l'histoire d'une passion

Jean-Baptiste Alinc et Patrice du Jeu dans les chais.

« Notre domaine a une approche artisanale pour offrir des vins de Bourgogne de grande qualité. Notre philosophie est basée sur l'attachement aux terroirs, le respect de la vigne et la passion du vin. Tous nos vins sont issus des cépages de Bourgogne Pinot noir, Chardonnay. Nous élevons nos vins dans nos caves dans la plus pure tradition bourguignonne. » Créé en 2011 sous l’impulsion de Patrice du Jeu, le domaine a entrepris un vaste programme de remise en état des parcelles pour redonner à ses climats le prestige qu’ils ont connu autrefois.

Pour cela, avec certains membres de sa famille, descendants comme lui de la famille Saint-Genys, et quelques amis qu’il convainc de le rejoindre, il se lance dans l'aventure en s'alliant avec les anciens propriétaires.

Cela passe par la remise en état des parcelles qui avaient souffert d'un manque d'attention pendant quelques années. Notamment le "Clos Marcilly", à Mercurey, où est lancé un vaste programme de replantation. 2014 sera le premier millésime de ce cru d’exception vinifié par le domaine, à la fois en rouge et en blanc.

Patrice du Jeu s'attache également à rénover la cuverie historique du domaine à Chassagne-Montrachet. Il s'équipe de matériel récent permettant le respect du produit de la vigne durant toutes les étapes de la vinification, de la vendange à la mise en bouteilles.

Installé au cœur du village de Chassagne-Montrachet, place de l'Église, le domaine Les Héritiers Saint-Genys exploite un peu plus de 12 ha de vignes réparties entre la côte chalonnaise et la côte de Beaune.

Aujourd’hui, le domaine s'est adjoint les services de Jean-Baptiste Alinc, œnologue de renom, afin d'offrir la quintessence de ses terroirs à ses vins.

Les vignes sont travaillées de façon raisonnée, en limitant les apports de produits phytosanitaires et en privilégiant le travail du sol. Les vendanges sont faites à la main, directement en petites caisses percées, évitant ainsi la macération des raisins et limitant les manipulations et la trituration.

Les raisins sont ensuite triés, éraflés puis encuvés en cuve inox. À l'issue de la fermentation alcoolique, ils sont entonnés et élevés en fûts de chêne des meilleurs tonneliers dans nos chais pendant un an.